Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1810

Seite: 82
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1810/0131
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 82 )

Planche cinquante-huitième. — Le Premier Né ; Tableau
de M. de Trézei.

Cette scène sentimentale se reporte au premier âge
du monde. Le dessin, sinon très-correct, en est gra-
cieux et coulant, le coloris frais , la touche large
et moëlleuse. On retrouve dans le caractère général
de ce morceau le goût et la manière de M. Prud’hon,
dont M. de Trézei est l’élève. On conçoit aisément
que le style agréable et séduisant du maître doit in-
fluer sur les ouvrages des jeunes artistes qui suivent
ses leçons, et nous en avons déjà sait l’observation à
l’occasion des ouvrages d’un autre élève de M. Prud’-
hon. Parvenus à ce degré de talent, des disciples aussi
habiles seraient en état de se livrer à leur génie,
et de voler de leur propres ailes.
loading ...