Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 7
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0011
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
AVERTISSEMENT.

7

attention. Mais un semblable travail, aussi long
que dispendieux, et en quelque sorte inexécuta-
ble, n’eût pas offert un intérêt assez soutenu.

D’autres, au contraire , n’auraient voulu que
des chefs-d’œuvre, des morceaux d’un ordre su-
périeur ; mais le recueil eût été trop limité, et nous
aurions manqué notre but, puisque notre intention
est de donner un aperçu général de l’état des arts
du dessin.

Nous croyons avoir atteint ce but en prenant
un parti moyen , c’est-à-dire en joignant aux
compositions du premier rang des morceaux de
deuxième et troisième classes. Leur réunion peut
seule nous procurer la quantité et la variété
d’objets nécessaires au complément de ce volume.

Cette mesure présente le double avantage de ne
laisser échapper aucun objet important, et de
sauver de l’oubli plusieurs compositions gracieuses
ou piquantes qui, sans le soin que nous prenons
de les recueillir , seraient comme perdues pour la
réputation des artistes : ajoutons pour l’agrément
des amis des arts , qui savent mettre un prix aux
plus légers ouvrages lorsqu’ils portent l’empreinte
d’un véritable talent.

Les observations que nous croirons devoir ajouter
loading ...