Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0172
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( >09 )

repos, des compositions historiques , où l’on retrouve
encore la verve et le seu de la jeunesse. La plupart
ne sont que des esquisses terminées , mais elles sont
remarquables par la grâce de l’invention et la liberté
de la touche. Les sujets sont : les Vierges sages et les
Vierges solles, Herminie portant des secours à Tan-
crède blessé, Adam et Eve chassés du Paradis terrestre,
un S. Jérôme , etc.

M. Lagrenée, son neveu, a fait preuve d’un talent
facile en se livrant avec succès à plusieurs genres ,
tels que la miniature, les camées, les chevaux et lé
paysage.

Par M. le Comte : des paysages bien composés,
mais d’une couleur un peu crue; son seuiller ne paraît
point assez étudié, et la touche en est un peu sèche
et unisorme.

Les miniatures de M. Leguay sont citées parmi
les bons ouvrages de ce genre. M. Leguay a exécuté
sur porcelaine, pour la manufacture de Sèvres, plu-
sieurs pièces importantes, qui ont été remarquées à
l’exposition particulière des produits de cette manu-
sacture.

Eu rendant un compte succinct des principaux ou-
vrages exposés au Salon de 1814 , nous ne pouvons pas
omettre ceux qui paraissent pour la seconde fois , mais
nous regrettons de ne pouvoir en citer un plus grand
nombre de nouveaux. MM. Lemire frères n’ont replacé
que des tableaux anciens, mais le public les avait
distingués, et nous les avons fait graver ù l’époque où
ils ont paru ; savoir : la Mort du Domitien , par M. Le-
mire aîné; Œdipe et Antigone; Alexandre soulageant
loading ...