Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 110
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0173
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 110 )

un de ses soldats blessés, et une scène d’Ossïan, par
M. Lemire jeune.

Deux tableaux de M. Lemonnier ont paru attirer
et satisfaire la curiosité du public. ( Les figures ont
environ vingt pouces de proportion ). Le premier
représente une lecture de la tragédie de l'Orphelin de
la Chine dans le salon de Mme Geoffrin. Ce motif a
sourni à l’artiste le moyen d’offrir dans le même cadre
une réunion de personnages célèbres en France à
l’époque qu’il a choisie, celle de 1755.

Le sujet représenté dans le second tableau date
du i5i8. François ier reçoit dans la salle des Suisses,
à Fontainebleau , le tableau de la Sainte Famille, que
Raphaël avait exécuté pour ce prince. Le roi est re-
présenté au milieu de sa famille, des seigneurs de la
cour , des savans et des artistes qui ont illustré son
règne. On y voit Léonard de Vinci , Jean Cousin ,
Jean Goujon, Serlio, qui construisît cette salle des
Suisses , le Primatice, etc. Ces deux tableaux, riches
de composition et d’ordonnance , sont peints libre-
ment, les portraits sont soignés , et l’ensemble, quoi-
qu’un peu trop brillant au premier coup-d’œil,
n’est pas entièrement privé d’harmonie. Le second
tableau est celui qui laisse le plus à desîrer sous ce
rapport.

M. Leroy de Liancourt : une jeune Laitière endormie,
deux jeunes Filles endormies dans un bois , un autre
sujet à peu-près du même genre. M. Sébastien Leroy :
Arianne et Thésée, tableau déjà gravé , une suite de
vignettes pour diverses éditions.

Par Mlle Lescot : cinq jolis tableaux exécutés en
Italie. Le premier représente la Consirmation par ua
loading ...