Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 112
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0175
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( l»2 )

Des paysages d’un bon style , ornés de sigures et
d’animaux -, un Chien voulant sauver sou maître en-
traîné dans un torrent ; un Aveugle accompagné de
son cliien -, tableaux de M. Mongin. Outre le talent
de l’exécution, on y trouve l’intérêt du sujet, genre
de mérite auquel le public ne se montre jamais in-
différent.

Deux nouveaux tableaux de M. Ommegank, d’An-
vers, L’un est un Paysage avec des animaux, l’autre une
Vue des environs de Spa. Cet artiste, dont les produc-
tions fines et harmonieuses sont néanmoins trop peu
variées , a toujours , sous plus d’un rapport, droit aux
mêmes éloges ; nous n’ajouterons pas aux mêmes cri-
tiques , elles ont peu de prise sur des ouvrages aussi
soignés, et d’un ordre très-supérieur à ce que la plupart
des peintres de ce genre ont coutume d’offrir au public.

M. Parantdes portraits et des camées , imitant la
sardoitie , l’agathe et autres pierres précieuses. L’au-
teur s’est créé un genre particulier dans lequel il
excelle. Ses compositions sont gracieuses , touchées
avec esprit, et d’une exécution si parsaite, qu’elle
va jusqu’à saire illusion.

M. Prud’hon : la Justice et la Vengeance divine
poursuivant le Cri me ; Phsyché enlevée parles Zéphirs.
Ces deux tableaux, qui sont les chess-d’œuvre de
l’artiste, ont déjà été décrits dans notre collection.
Le premier est placé dans la salle d’audience du
tribunal criminel à Paris. Le second appartient à
M. de Sommariva.

M. Ps.emy : Acis et Galathée , tableau exécuté dans
des proportions colossales , et que l’auteur vient d’ex-
poser pour la seconde fois. Quelque grandes que soient
loading ...