Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 116
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0179
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(i.6)

perfectionné son talent -, mais il avait puisé d’utiles
leçons dans les ouvrages de ces maîtres célèbres.
L’étude de la nature y a mis le complément. Ceux
que M. Vaudaël a pris pour modèles, ne le désavoue-
raient pas aujourd’hui pour leur émule.

M. Valenciennes, qui, depuis long-temps, n’avait
rien produit au Salon , y a exposé cette année un
grand paysage dont le sujet est une Irruption du Vé-
suve. C’est celle du 24 août de l’an 79 avant Jésus-
Christ, sous le règne de Titus. L’artiste a motivé
cette désignation par une circonstance mémorable. Il
a représenté sur les devants du tableau la Mort de
Pline l’Ancien, qui ayant voulut s'approcher de la
montagne pour observer ce terrible phénomène, sut
puni de Sa téméraire curiosité et suffoqué par la fumée
et par les ssammes. Le tableau de M- Valenciennes
est d’un grand effet.

M. César Vanioo : sept paysages, parmi lesquels
il y a trois essets de neige. Ce genre dans lequel l’au-
teur obtint il y a quelques années On grand succès sur
un tableau très-soigné, lui a donné l’idée d’en mul-
tiplier en quelque sorte des copies ; nous disons des
copies ; car la composition des paysages de cette nature
en est la partie la moins importante , et 1 'esset de neige
qui les caractérise spécialement n’est pas susceptible
d’une grande variété d’exécution.

De fort bons tableaux de nature morte, par M. Van-Os.

MM. Vernel père et fils : quelques petits tableaux
et dessins dans un genre où ils excellent et où ils ont
peu de rivaux. Ce sont des Chasses, des Combats de
cavalerie et autres sujets de cette espèce, rendus avec
esprit et avec une singulière facilité.
loading ...