Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 120
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0183
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( *20 )

Les Iloraces, par M. Morel, d’après le tableau de
M. David.

Par M. Urbain Massard : Sainte Cécile , d’après
Raphaël ; la Danse des Muses , d’après Jules Romain ;
S. Paul faisant brûleries livres des Ephésiens, d’après
le Sueur; portrait en pied, d’après M. Fabre.

M. Ribaud : le Couronnement d’épines , d’après le
Titien; portrait de M. Bernardin de Saint-Pierre,
d’après un dessin de M. Lafitte.

M. Richomme : la Vierge de Lorette, d’après Ra-
phaël ; Adam et Eve, d’après le même. Cette dernière
estampe est nouvelle et mérite d’être citée comme une
des meilleures productions de la gravure moderne.
M- Richomme paraît s’attacher à la manière pure,
noble et suave de Raphaël Morghen, qui, sans doute,
ne désavouerait pas les deux figures que présente la
gravure publiée par M. Richomme.

Plusieurs cadres renfermant des médailles , jetons et
pièces gravées , par MM. Brun , Galle, Gatteaux fils,
Gayrard, Tiolier, Andrieu et Brenet.

Fin de l’Examen du Salon de 1814.
loading ...