Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1814

Seite: 5
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1814/0194
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Entrée de S. A. R. Monsieur, à Paris, le 12 avril
1814 ; Tableau de M. Fremy.

Le peintre a saisi l’instant où Monsieur. , près d’en-
trer dans Paris , est complimenté par le préfet du
département à la tête du corps municipal, et reçoit
l’hommage des officiers de la garde nationale qui se
précipitent sur ses pas, et reçoivent du prince des
marques d’une affection touchante.

Monsieur est monté sur un cheval blanc, et en-
touré d’officiers empressés de lui témoigner leur joie
et leur dévouement. L’un d’eux baise la main du
prince , qui serre la main d’un autre officier. Derrière
ce groupe est l’état-major. On y reconnaît M. le maré-
chal Moncey, commandant général de la garde natio-
nale , MM. de Brévanne et Odiot, chefs de légion, etc.
De l’autre côté du tableau est le préfet du départe-
ment , accompagné du préset de police et du corps
municipal.

Un peu plus loin, on aperçoit des dames dont la
coiffure est ornée de lis, et de jeunes personnes qui
répandent des fleurs sur le passage du prince. Au-
dessus de ces différens groupes, deux jeunes gens ,
montés sur un pan de mur, donnent des signes de
surprise et d’allégresse. La barrière du Canal, dont
l’architecture est très-pittoresque , sert de fond à la
composition.

L’arrivée de Monsieur à Paris est un des premiers
évènemens qui ont ramené dans le cœur des Français
la sécurité et l’espérance ; et ce tableau, qui en retrace
le souvenir, est un des premiers tributs de respect et
loading ...