Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1817

Seite: 26
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1817/0043
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 26 )

Planche quatorzième. — Le Premier Navigateur. Tableau
de M Beaunier.

L’artiste a tiré son sujet d’un poëme de Gessner.
L’Amour fait remarquer au premier navigateur un
lapin porté sur les eaux dans un vieux tronc, où il
avait cherché un abri, et lui inspire l’idée de franchir
par le même moyen, la mer qui le sépare de sa
maîtresse.

L’agrément et la nouveauté du sujet nous engagent
à le placer dans ce recueil. La figure de l’homme, qui
semble offrir toute l’impassibilité d’une pose acadé-
mique , est néanmoins assez librement exécutée pour
faire concevoir des espérances sur le talent de M. Beau-
nier. Cette facilité de pinceau est d’un heureux augure,
et lui sera d’un grand secours pour persectionner son
dessin, son coloris, et faire, dans toutes les parties
de l’art, une étude plus sérieuse de la nature.
loading ...