Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1817

Seite: 81
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1817/0131
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
{ Si )

Flanche cinquante-deuxième. —■ Un Escamoteur.

Tableau de mademoiselle Lescot.

Cette artiste, d’un talent très-distingué, a exposé
plusieurs petits tableaux qui, pour le goût, l’esset et
la touche vive et piquante , rappellent de plus grandes
compositions qu’elle a précédemment envoyées de
Piome, durant un séjour de plusieurs années. De
retour en France , elle continue de s’occuper avec le
même succès et de s’exercer sur des sujets du même
style. Ce sont, pour la plupart, des seèsies populaires
et toujours des costumes italiens. Mademoiselle Lescot
doit posséder un riche porteseuille d’études de ce
genre; mais elle a trop de facilité, et entend trop
bien ses intérêts pour ne pas chercher à varier doré»
navant les productions de son pinceau.

Salon de 181.7.

11
loading ...