Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1817

Seite: 84
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1817/0135
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 34 )

Planche cinquante-cinquième. — Henri IV et ses ensans.

Tableau de M. PievoiL

Henri IV jouant avec ses. enfans, le dauphin , qui
depuis fut Louis XIII, et le petit Gaston, s’étaient mis
à cheval sur son dos. La porte de l’appartement s’ouvre,
on annonce le connétable de Castille. Le roi, qui voit
la surprise de l’Espagnol, lui dit , sans changer d’at-
titude : « Monsieur, avez-vous des enfans?— Oui,
« sire. — En ce cas je vais achever le tour de la
« chambre. »

Ce trait, qui donne une idée de l’esprit d’Henri IV,
et de cette bonté paternelle qui lui fait oublier un
instant la dignité du rang suprême, est un de ceux
que l’on se rappelle toujours avec plaisir. Il méritait
d’être conservé dans un recueil d’anecdotes, mais il
semble moins heureusement placé dans le domaine de
la peinture, et nous avons remarqué que tout en ad-
mirant la vérité et la finesse avec laquelle ce petit
tableau est rendu, on s’y arrêtait peu , parce qu’on
vojait avec peine un prince tel qu’Henri IV dans
dans une semblable attitude. Le trait a généralement
paru meilleur à raconter qu’à peindre, ce qui ne
diminue en rien les éloges qu’on doit à l’artiste pour
le mérite de l’exécution. Le tableau appartient à
S. A. h. Mgr le duc de Berri.
loading ...