Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1817

Seite: 87
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1817/0142
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( $7 )

Planche cinquante-huitième. — La Chambre des petits
Savoyards. Tableau de M. Bonnefond.

Ce petit tableau, premier ouvrage d’un jeune artiste,
a été remarqué pour la simplicité et la naïveté des ca-
ractères , la vigueur de l’esset, et le fini de l’exécution.
A l’exception de quelques tons rougeâtres et un peu
lourds dans la partie éclairée du sond à droite , tout
y annonce le sentiment de la couleur et l’harmonie
du clair-obscur.

Nous sommes loin de vouloir déprimer ce genre
d'intérieurs, encore moins le talent de l’auteur de ce
morceau, en saisissant ici l’occasion de faire remar-
quer que ces sortes de compositions, réprésentant des
édifices à demi-ruinés , des murs salis par l’humidité,
des souterrains obscurs ou à peine éclairés par quel-
que rayon d’une lumière isolée, sont les plus faciles
à rendre ; qu’elles ne demandent guères plus d’expé-
rience que d’imagination , et que les peintres qui s’y
sont adonnés ont presque toujours réussi du premier
coup. Nous ajouterons même qu’il est bien rare crue
le premier tableau d’un peintre de ce genre ne soit
pas son meilleur ouvrage. Nous pourrions appuyer
cette assertion de quelques exemples qui prouveraient
qu’elle n’est point hasardée; et peut-être donnerons-
nous suite à ces observations dans un prochain article.

Le tableau de M. Bonnefond a été acquis par S. A- S-
Mgr le duc d’Orléans.
loading ...