Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon — 1817

Seite: 115
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1817/0181
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( n5 )

riches en illustres souvenirs ; la Vue de la maison
de la nourrice de Henri IY , l’Intérieur de la cour
du château de Villebon, la Vue du moulin de Bar-
baste, près de Nérac, celle de l’entrée de la ville de
Yaucouleurs ont sourni à M. Duperreux l’occasion de
retracer cpielques-unes de ces scènes historiques qui
ne manquent jamais d’exciter de l’intérêt.

Lorsque nous aurons cité les paysages de M. le comte
Turpin de Crissé, de MM. le Tellier, Bidault, Bertin ,
Bouhot, Demarne, Régnier, Duclaux, le Comte, et
Dunouy; les intérieurs de M. Bouton; quelques es-
quisses de M. Lethière; les dessins de MM. Mongin ,
Melling, Constant Bourgeois, Thiénon;les sleurs de
MM. Yandaël, Yan-Spaendonck jeune, et Berjon,
les dessins d’histoire naturelle de MM. Berré, Bessa
et Debardes , nous croirons n’avoir rien omis des
objets que le public a remarqués avec le plus d’atten-
tion. Toutefois nous ne prétendons pas qu’il ne nous
soit échappé, dans ce rapide aperçu, quelques noms
très-recommandables ; mais les limites de ce recueil ne
permettent pas de donner plus d’étendue à nos obser-
vations.

Fin de l’examen du Salon de 1817.
loading ...