Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 5
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0011
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
AVERTISSEMENT.

En laissant un intervalle de deux ans et demi
entre le dernier saion et celui de 1819, on est par-
venu à fixer au jour de la Saint-Louis, selon l’ancien
usage, i’époque des expositions publiques. Le res-
pect dû aux solennités consacrées par le temps a
sans doute déterminé cette mesure, qui, d’ailleurs,
s’accorde assez généralement avec l’intérêt des
artistes : ils pourront dans la suite terminer avec
plus de loisir les ouvrages qu’ils auront com-
mencés dans la saison la plus favorable à leurs tra-
vaux.

Nos lecteurs n’ont point oublié que l’exposition
de 1817, dont nous avons rendu compte dans le
temps, était plus considérable qu’aucune de celles
qui l’avaient précédée : celle de 1819 la surpasse
de beaucoup pour la quantité et le mérite des
loading ...