Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 34
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche 18.' -— Jésus-Christ apaisant une tempête ;
tableau de M. Dubuffe.

[Hauteur, 10 pieds 1/2 ; largeur, 13 pieds 1/2.]

Jésus , voyant une multitude de peuple autour de lui,
monta dans une barque pour passer à l’autre bord du lac,
et il fut suivi de ses disciples. Peu après, la mer fut si sort
agitée, que les flots passaient par-dessus la barque : Jésus
dormait. Alors ses disciples le réveillèrent, et lui dirent:
Sauvez-nous, Seigneur; nous allons périr. Jésus leur
répondit: Pourquoi, gens de peu de foi, êtes-vous si
timides ? Alors s’étant levé, il commanda aux vents et à
la tempête ; et il se sit un grand calme.

Ce tableau, l’une des premières productions d’un jeune
artiste, présente un sujet sagement conçu : les figures,
en général, sont d’un grand goût de dessin ; leurs mou-
vemens sont vrais et variés : les principaux disciples,
entre autres S. Pierre et S. Jean , ont bien le caractère
qui distingue chacun d’eux. L’ensemble, qui est d’un
effet soutenu, est peint largement. Mais la figure de
Notre-Seigneur, quoique bien drapée, laisse beaucoup
à desirer ; et c’est peut-être la seule sur laquelle on puisse
faire quelques remarques importantes : elle est courte de
proportion; le visage a trop d’embonpoint, le teint est
trop fleuri, les traits manquent d’idéal, et la physio-
nomie est dénuée d’expression.
loading ...