Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0058
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 35 )

Planche 19.c— Une Nymphe chasseresse sortant du
bain; tableau de M. Leon Pallière.

[Hauteur, 6 pieds 9 pouces; largeur, 5 pieds. ]

C’est une obligation pour les e'ièves qui, ayant rem-
porte'les grands prix de l’e'cole royale, sont, à ce titre,
nommes pensionnaires du Roi à l’acade'mie de Rome,
d’envoyer, chaque année (1), un morceau d’étude qui
constate leur application et leurs progrès. Celui-ci fut
adresse, selon l’usage, à l’Institut, qui le fit exposer,
l’année dernière, dans une de ses salles, avec îes tra-
vaux des autres pensionnaires, en attendant qu’il put
être offert aux regards du public dans le salon de 1819.
La Nymphe de M. Le'on Pallière obtint alors les suss rages
des artistes par la naïveté' et la grâce des contours, ainsi
que par la fraîcheur du coloris. Ce premier jugement a
été' confirme' par le public.

(1) La pension dure cinq ans.

s
loading ...