Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 43
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 43 )

leçons le goût d’une imitation plus simple et plus vraie.
Ce goût, visiblement soutenu par l’étude de l’antique,
n’a fait que s’améliorer graduellement;* et lors même
qu’il conviendrait d’appeler eette amelioration renais-
sance des arts, on ne pourrait sans injustice, etsans blés*
ser la vérité, ne la faire dater, comme a fait M. Abel de
Pujol, que du moment où parut le Serment des Horaces.
Bien avant cette époque, plusieurs artistes, et l’auteur
même de cette dernière composition, s’êtaient fait con-
naître par des ouvrages dont le style ne se ressentait au-
cunement de celui des Boucher, des Restout, des Na-
toire,&c., qu’on accuse avec raison d’avoir corrompu
le goût. Pour donner la preuve de ce que nous avançons,
il suffirait de citer le tableau de l’Education d’Achille (1),
qui a précédé" le Serment des Horaces, et dont l’auteur
n’aurait pas eu besoin de consulter ce dernier ouvrage
pour rappeler dans le sien les beautés de l’antique, et en
faire le principal objet de ses études. Ajoutons que, dès
1760, Joseph Vernet et Greuze, deux des peintres qui
font le plus d’honneur à la France, avaient produit des
chefs-d’œuvre dans deux genres différens, où, depuis,
ils n’ont pas été surpassés. La renaissance des arts, lors
même qu’on pourrait employer cette expression dans
le cas actuel, daterait donc d’une époque antérieure à
celle que M. Abel de Pujol a prétendu lui assigner. Ainsi
l’hommage rendu au Serment des Horaces, espèce d’apo-
théose anticipée de l’auteur de ce tableau, ne doit être

(1) Tableau de M. Régnault. Ce fut son morceau de réception
à l'Académie royale. On le voit maintenant dans la galerie de
Saint-Cloud; il passe pour être le chef-d’œuvre de l’artiste. Nous
«n avons inséré la gravure dans un des volumes précédées.
loading ...