Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 81
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0132
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche 49.'et 50.e — La Descente de Jésus-Christ dans
les Limbes ; tableau de M. Delorme.

[Hauteur, 18 pieds 6 pouces; largeur, 12 pieds.]

Jésus-Christ descend dans les limbes, lieu de té-
nèbres , où les aines des patriarches, des prophètes et des
justes restèrent, en expiation du péché originel, jusqu’à
la résurrection du divin Piedempteur. Le fds de Dieu les
appelle à lui, et leur ouvre les portes du céleste séjour.

L’auteur de ce tableau, qui ne s’était encore essayé
que sur des sujets composés d’un petit nombre de figures
de moyenne proportion, vient de passer immédiatement
à l’exécution d’un tableau de la plus grande dimension
et du plus beau style. Ce coup de hardiesse lui a réussi
assez bien pour qu’il n’ait pas lieu d’hésiter à poursuivre
une aussi noble carrière. Il a su allier à la majesté du
sujet l’élévation de la pensée, la grâce, la correction des
formes et la douceur de l’expression. C’est principale-
ment sous ce dernier rapport que le tableau a obtenu le
suffrage unanime des personnes les plus dignes d’appré-
cier les ouvrages de l’art. Parmi les saints personnages
qui se réunissent en foule aux pieds du divin Sauveur,
plusieurs se font reconnaître à leurs attributs, à leur
costume, ou seulement à leur physionomie. On y re-
trouve Adam et Eve, Abel, Abraham, Isaac, Jacob et
ses enfans , le législateur des Hébreux , le roi prophète,
S. Jean-Baptiste, &c. La figure du Christ, isolée au mi-
lieu de ce groupe immense, brille par la noblesse et la
simplicité de l’attitude : elle est peinte et modelée avec
une finesse très-remarquable; et la teinte lumineuse qui
1. Salon de 1819, 11
loading ...