Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1819

Seite: 108
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_1/0175
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 108 )

événement, eet effet pittoresque et purement materiel
était manque', l’artiste serait sans excuse, parce que le
spectateur chercherait vainement clans les autres parties
Je l’ouvrage un dédommagement digne cle le satissaire.
Tel est l’inconvénient auquel M. Paulin s’est trop légè-
rement expose', et qu’il n’a pas su éviter dans l’exécution
du tableau dont il s’agit.

Un ciel très-clair, où dominent deux teintes un peu
crues , le jaune citron et le rouge pâle, sert de fond à
tous les objets placés en avant; et, le jour, venant de l’ho-
rizon , les figures reçoivent à peine sur les bords quel-
ques échappées de lumière. Pour mettre le tout en har-
monie, le peintre n’a employé que des reflets empruntés
du ton du ciel ; mais ces reflets répandent sur l’ensemble
du tableau un ton verdâtre et faux qui en rend l’aspect
désagréable. Les carnations mêmes en sont imprégnées i
tous ces personnages semblent atteints d’une épidémie ;
et l’on dirait que c’est la bile, et non pas le sang, qui
circule dans leurs veines, sl n’est personne qui n’ait sait
cette remarque, et les plus ignorans en ont été le plus
vivement srappés; car ce défaut^.tout grave qu’il est, au-
rait pu trouver grâce aux yeux des connaisseurs, s’il eut
été racheté par quelques beautés d’un ordre supérieur.
Il règne dans la distribution générale, dans la disposi-
tion des plans, dans les attitudes, dans le style des drape-
ries, dans l’expression des caractères , une mollesse, une
langueur, qui font regretter le temps que l’artiste a. mis
à l’exécution de ce tableau. On voit qu’il a été induit en
erreur par un saux système de coloris, auquel il a sa-
crifié jusqu’à la vérité des détails. La nature l’aurait mieux
conseillé; mais il ne paraît pas qu’il l’ait consultée. Peut-
loading ...