Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 14
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0016
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( 14 )

taie composition d’un aussi petit nombre de figures. La
draperie, un peu trop collée sur ïe nu, n’osfre que de
petites masses, ou plutôt de petits details , et semble plutôt
avoir été arrangée pli à pli sur le mannequin, mis préa-
lablement dans l’attitude convenue, que formée natu-
rellement par le mouvement et l’action du personnage.
La figure de l’Amour aurait plus de grâce, si le bras droit
n’était pas coupe' dans son attachement avec l’e'paule ; on
ne peut plus en suivre le mouvement ni les contours , et
la main se trouve désagréablement isolée : au surplus,
cette petite figure est dessinée avec finesse ; mais son,
sourire, purement malicieux, ne paraît pas bien con-
forme à l’expression du sujet. Cette jolie tête, qu’on croi-
rait empruntée d’Angélica Kaufsmann ou de Cipriani,
a moins encore que celle de la Galatee ce type grec, ce
style antique, qui semblait seul convenir à un genre
de composition où l’idéal des formes et de la beaute' a le
droit de parcourir jusqu’à ses dernières limites le vaste
champ qui lui est ouvert.

C’est une idée heureuse, a-t-on dit, d’avoir représente'
Galatée les yeux baissés, pour exprimer cette pudeur vir-
ginale, premier apanage et sentiment inné des personnes
de son sexe. Nous ne partageons pas cette opinion : la
première sensation qu’elle a du éprouver, c’est le trouble
de l’admiration. Si Pygmalion eut modelé sa statue les
yeux baissés, on pourrait supposer qu’au moment où
elle vient de s’animer, elle n’a point encore soulevé la
paupière; mais, comme H est plus que probable que la
statue avaitles yeux ouverts, rien ne porte à croire qu’elle
ait du les fermer en recevant la vie. L’artiste s’est privé
gratuitement de plusieurs moyens d’augmenter l’expres-
sion de son tableau.
loading ...