Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 20
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0025
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Planche 7.cet8.e-—Le Tasse couronné; tableau de
M. Menjauch

[Hauteur, 4 pieds 2 pouces ; largeur, 3 pieds 4 pouces.]

Le Tasse mourut à Rome, clans ie couvent de Saint-
Onuphre, pendant que l'on faisait au Capitole les pré-
paratiss de son couronnement. Le Pape Pavait accueilli,
peu de jours avant, avec la plus grande distinction, et
lui avait adresse" ces paroles mémorables, en lui annon-
çant son triomphe : « Vous honorerez ce laurier, qui,
v jusqu’à présent, a honore" ceux qui Pont reçu.» Vive-
ment affecte" de la perte de ce grand poète, il chargea le
cardinal Cinthio de lui porter sur son lit funèbre la cou-
ronne qu’il devait recevoir au Capitole.

Ce morceau, digne d’étre place"au premier rang parmi
les tableaux de chevalet clans ie moyen style, est un de
ceux cpii jusqu’ici ont fait le plus d’honneur à M. Menjauch
Des sentimens profonds, pathétiques, et toujours expri-
més noblement, font le principal mérite de ses compo-
sitions, et se retrouvent dans celle du Tasse couronné,
La figure du Tasse, celles du cardinal Cinthio et des
assistans , et çette longue file de religieux qui complètent
le cortège, sont traitées avec une rare délicatesse de goût.
Les têtes sur-tout ont ce caractère d’onction et de douceur
qui convient aux scènes religieuses : le coloris en est vrai,
la touche fine , l’effet plein de vigueur et d’harmonie.

La société clés Amis des arts avait fait, l’année der-
nière , l’acquisition de cet excellent tableau ; il est échu,
par la voie clu sort, à M. le baron de la Bouillerie,
loading ...