Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 53
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0081
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Planche 34.e — Le petit Malade ; tableau de M. Genod.

[ Hauteur, 2 pieds ; largeur, 1 pied 6 pouces.]

Un jeune enfant, accable' par le mal, s’est endormi
en feuilletant un livre d’images. La mère pleure; la petite
sœur, à genoux et les mains jointes, prie le ciel pour la
guérison de son frère.

Ce petit tableau, de la même main que le precedent,
n’a pas obtenu moins de succès : il est également soigné;
il est même plus piquant de clair-obscur ,<et la scène qu’il
représente est exprimée avec sentiment. La mère du petit
malade a eu la précaution de couvrir d’un taffetas vert le
bas de la croisée , pour adoucir les rayons du jour et
ménager la vue de l’enfant : l’effet est fort bien rendu;
mais le reflet verdâtre dont la figure du petit malade est
frappée, est moins agréable que ne l’eut été le ton vrai.
loading ...