Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 59
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( 59 )

mais les deux tableaux sont de proportions differentes, et
ce trait historique est du nombre de ceux qu’on peut
rappeler toujours avec un interet nouveau.

Dans cette multitude de portraits admis pour ïa plu-
part au salon par l’effet d’une depîorable indulgence, les
artistes, plutôt encore que ies gens du monde, ont dis-
tingue" ceiui de feue M.me de Fumel, supérieure d’une
maison religieuse, morceau plein de vérité'et d’onction.
Ce buste ne serait pas indigne du pinceau de Philippe
Champagne.
loading ...