Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 61
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Planche 40.e — Trait de la jeunesse etÂnnilalCarrach*;
tableau de M. Jacomin.

[Hauteur, 2 pieds ; largeur, 2 pieds 6 pouces.]

Le père d’Annibaï Carrache avait été voie" en revenant
de Crémone, où il était aile vendre le reste de son bien
pour s’établir à Bologne. Son fils, qui était du voyage,
remarqua si bien les voleurs, et dessina si exactement
leurs traits devant le juge chez lequel le père porta sa
plainte, qu’ils furent reconnus ef obliges de rendre ce
qu’ils avaient pris.

Ce petit tableau , d’une execution très-soignée , est
compose' avec goût; l’action est bien exprimée, et le
dessin ne manque pas de correction ; mais iî laisse à
desirer plus cle fermete dans le jeu des ombres et des
lumières, et un ton de couleur plus vigoureux et plus
nourri; peut-être aussi trouve-t-on de la mollesse et de
l’égalité dans la touche. Un peu plus de hardiesse et de
nerf ferait disparaître ces défauts,
loading ...