Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 64
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( 64 )

petits tableaux de chevalet, aux sujets gracieux, mais
populaires, que M.lle Lescot continuera de se livrer exciu-
sivemèrit, si elle ne consulte que ses véritables interets;
c’est dans ies ouvrages de ce genre que se retrouve tout
son talent, et c’est par leur agréable exe'cuiion qu’elle
peut être assurée d’obtenir long-temps de justes éloges.

Le tableau de Diane de Poitiers est destine' pour la
galerie de Fontainebleau que l’on décoré à neuf, dan3
le lieu même qui de son temps avait été' consacre' sous le
nom de galerie de Diane. C’est, dit-on, à Fontainebleau
quelle se jeta aux genoux de François I.er pour lui
demander la grâce de son père ; cette entrevue décida
tout-à-Ia-fois du sort de Saiut-Vailier, et de celui de la
jeune comtesse sa fille.
loading ...