Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 86
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0136
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
( 86 )

Planche 58.e Paysage romantique ; par M. Watelet,

[Hauteur,-8 pieds 4 pouces; largeur, 11 pieds 4 pouces.]

Ce tableau, que l’artiste annonce comme étant com-
pose d’après des études faites dans les Vosges, près de
+Sain te-Mar ie-aux-Mines , n’offre pas sa vue exacte d’un site
connu, mais, selon toute apparence, le rapprochement
idéal de divers objets, tels que des arbres, des eaux, des
rochers, imités avec choix et pris isolément. Présenté dans
un cadre qui excède de beaucoup sa mesure ordinaire
d’un paysage , celui-ci a tiré peu d’avantage de sa gran-
deur de ses dimensions. Dans ce dernier cas, les objets
sont nécessairement ou d’une plus grande proportion ou
plus multipliés; ce qui est peu favorable au premier as-
pect des compositions de ce genre : un paysage d’une
proportion moyenne, et peu chargé, est presque toujours
d’un meilleur effet, et plaît généralement davantage aux
amateurs qui forment des collections. Celui-ci, l’un des
meilleurs de l’exposition actuelle, se fait remarquer par
une grande fraîcheur de coloris et de pinceau; mais il
laisse à desirer un feuille' plus nourri, une touche plus
nerveuse, des eaux plus vraies et plus transparentes.
loading ...