Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 92
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0147
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
(92 )

que les extrémités ne sont pas assez légères, et qu’une
portion de la draperie qui couvre la cuisse droite laisse
quelque chose à desirer ; du reste, cette draperie est
généralement traitée avec finesse. Le moment choisi par
s artiste est sans doute celui où Pandore, dansfassemblêe
des dieux qui sont comblée de prêsens, vient de recevoir
ïa boîte fatale des mains de Jupiter. L’expression de ses
traits est pîeine de douceur et de modestie. Ce morceau
se recommande sur-tout par la grâce et le charme de s exe-
cution , mérité pfus rare que la science même, et que
malheureusement on ne rencontre que de loin à loin
dans les productions de secole moderne.
loading ...