Musée et l'Ecole Moderne des Beaux-Arts <Paris>   [Hrsg.]
Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts / Salon: Salon de 1819 — 1820

Seite: 94
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba_salon1819_2/0150
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
PIanche64.e— Une Nymphe; statue en marbre par
M. Pradier.

Figure de 5 pieds de proportion.

Cette jolie figure peut paraître un peu maniérée; elle
est neanmoins d’un bel aspect et fort bien exécutée. Le
dessin en est presque par-tout gracieux, noble et pur, et
ïa tête est belle comme une tête antique. Les pieds et les
malléoles sont maigres, et sentent trop peu l’étude de la
nature : c’est là ce qu’il y a de moins bien dans cette
statue. On peut observer encore que le cou parait cassé :
la forme en est ronde; on croit voir un tronçon de ser-
pent qui se reploie.
loading ...