Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0029
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Florat i j

ver les assidaicez qu’il avoir pour
elle.

Quoique nôtre Amant fur enchan-
té de ce qu’il venoit d’entendre 3 il
fallut cependant qu’il prit bien soin
de cacher à la Fond sou excez de joie
& il se contraignit alsés pour lui faire
cette réponse.

Vous êtes prévenue en ma faveur ,
vous croyez que mon jeu est tendre,
que ma maniéré est brillâtejc’est ainsi
que vous en avez parlé à Flora qui
est d’un goût si délicat qu’elle sera
sans doute moins contente que vous
ne l’esperez,& je ne sçai si vous avez
bien fait de m’expoler à faire juger le
contraire de ce que vous avez avan-
cé}je ne lailîèrai pas de venir demain
au coucher de vôtre Maîtreste 3 dans
la seule vue de vous satisfaire 5 puis
que je connais que vous le souhairez.

Il ne faut pas être surpris du soin
qu’il prenoit de cacher (on illustre
Amour à cette fille j si elle s’en fut
aperçûê , sa jalousie auroit éclaté, &
il lui auroit été facile de le perdre
dans i’cspric de Flora qui n’auroit pas
manqué de lui dçffendre sa maisbnr&
loading ...