Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 14
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0030
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
î 4 Les Amours à^Eumsne^
c'est la plus petite peine à laquelle il
auroit pu être condamné pour punir
sa témérité,puisqu'elle ne le souffroit
pour lors avec bonté, que par raport
à la Fond : cependant le personnage
qu’Eumene étoit forcé de faire au-
près d'elle luicoutoit beaucoup,étant
contraint de lui dire cent fois le jour
çe qu'il ne pensoit jamais.

Lorsque ce pauvre Amant étoit
seul, il se disoit à lui-même: malheu-
reux que je suis ! pourquoi ma triste
deslinée ne m'a-t'elle pas fait naître
d'un sang à pouvoir dire à l'incom-
parable Flora tout ce que je prodigue
à une créature que je trouve indigne
de mon cœur ? Pourquoi mon tiran-
îiique sort pe m'a-t'il pas donné des
sentimens proportionnez à manais-
sance ? il devoit , ou me faire naître
ausli grand que j'ai le cœur , ou me
faire le cœur aussi rampant que ma
naissance : Pourquoi,ô trop infortuné
Eumene , ôses-tu lever les yeux sur
une beauté si parfaite quel peut être
ron espoir ï te ssaterois-tu de rendre
sensible une si belle PrintesTe,qui mé-
rité la conquête du plus grand Roi du
loading ...