Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 19
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0035
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora,. J $

suivre , aimer & respe&er tout en-
semble.

Eumene n’érSic pas plutôt sorti de
chez elle brûlant de l'amour du mon-
de plus violent, qu’il ailoit Ce renfer-
mer pour ne penser qu’à ses charmes,
il étoit incapable de toute autre cho-
se, & Couvent le plaisr qu’il avoit eu
de la voir si belle ne servoit qu’à le
desesperer ; il Ce la represenroit avec
toute sa beautéjôt disoit dans ces ten-
dres momens : Peux tu croire mal-
heureux , & te ssaterois-tu d’être un
jour aimé d’une perlonne aussi par-
faite ? tu pourrois peut-être l’esperer
sî tu étois un de ces Héros comblé de
gloire , mais m n’es que le dernier,6c
le plus indigne des sujets.

Si nous portons envie au sort d’Eu-
mene,& h nous le trouvons rrop heu-
reux de pouvoir admirer Flora dans
les delordres que nous avons dit (de-
sordres mille sois plus charmants que
la parure du monde la mieux a Horde
pour une aussi belle personne ) nous
remarquerons aussi que sa passion
trop vive , & que trop la distance
qu’il j a voit de lui à Flora m
3 ij
loading ...