Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 34
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
3 4 Les Amows d’Eumene*
étoit aujourd’hui au comble de la fa-
veur , demain anéanti, relevé quel-
quefois , & souvenr tombé pour ja-
mais ; dans une Cour enfin où. il fal-
loir s’observer dans les actions les
plus innocentes.

Leur conversarion aurait été plus
longue, la Fond s’oublioit volontiers
avec ce prétendu Amant, mais on lui
vint dire qu’il étoit jour chez Flora^
& qu'elle l’avoit demandée : elle
quitta donc Eumene à regret , qui
resta seu! dans une sale , où palTant
une infinité de choses dans Ton es-
prit s il disoit en lui-même : Lorsque
ma divine Maîrresife étoit logée dans
le Palais de nôtre Cour , il ne lui
étoit pas permis de recevoir des visi-
tes chez elle , mais aujourd'hui com-
bien de gens vont l’environner, elle
verra d’abord tous ceux qui s’era-
presseront pour lui marquer la sensi-
ble part qu’ils prennent à sa douleur.
Peut-être ausïî que quelque Seigneur
qui brûle déjà pour elle mettra tout
en usage pour s’en faire aimer ? elle
se mariera enfin j & toutes ses beau-
ici palperont entre les bras d’un
loading ...