Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 46
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0062
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Les Amours d’Eumene ,
honrenx & supposé , que je detesïe»
Je ne suis point surpris , Clearque 3,
de l'étonnement où je vous vois } je
le suis moi-même de ma témérité g
mais ne vous datez pas de pouvoir
éteindre ce feu , qui me consomme >
envisagez seulement mon Etat 5 dé-
mêles l'embaras confus où je me
trouve , 8c donnez-moi vos con-
seils. r

Il est vrai , répondit Cléarque a,
que je suis dans une extrême surpri-
se , que vous m'ayez trompé com-
me les autres , je me dite que vos
asfaires seroient en meilleur état , sl
vous me les aviez coudées plutôt,.
J'avoue cependant que je suis infi-
niment surpris d'aprendre que vous
ayez oté tdùpirer , po r une person-
ne de la naissance de Flora: vous de-
viez prévoir & c aindre toutes les
horreurs où je vois que cet dhtdre
Amour vous plonge. Je sens bien
qu'il est trop tard d'entreprendre de
vous en guérir -y il n'est plus en vô-
Sre pouvoir de le vaincre j je vous
conseille en cet état de le suivres
mais de le suivxe avec conduite;, voua
loading ...