Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 47
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Fiord». 47

arêtes pas au moment d'éclater , sul-
pendez le dcfein que vous avez de le
faire ; vous connoifez que Fioia vous,
traire déjà avec afez de bonté , ne
desesperez pas , laifez fortisier (es.
bonnes intentions. Je luis certain
que plus elle vous connoîrra , plus
elle goû era vos maniérés douces &.
inlinuantes : elle soüfee déjà vos as-
/îduirez avec quelque piailîr puls>.
qu'elle ne vous les défend pas j il ses.
bonnes intentions continuent , la;
Fond ne vous se,a qu'un foible ob-
stacle ; mais si vous parliez dés au-,
jourd’huî , ce qui ne fait que com-
mencer , cederoit sans doute au pou-
voir que vous, dites qu'elle, a sur sa
Ma-r.efe.

Ne précipitez rien , je vous en
conjure , mou cher Eumene , vô-
tre iituation n'est pas malheureuse t
vous voyez tous les jours Flora ,
vous avez louvent des conversations
avec elle j rien n'échappe à sa pe«*
netration5eile connoîtra aisément que-
vous l'aimez 3 elle sera convaincue
de vôtre mérité 3 ôc comprendra sans
peuie que vous n’êtes pas né pour la
loading ...