Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 53
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0069
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flort?» 5 y

d'Eumene. Lors qu'il n'osoit s'en
ssater } Flora le goûta de plus en
plus ; Elle s'accoutuma q>eu à peu
à sa maniéré d’esprit 5 elle sembloit
lui découvrir tous les jours quelques
qualitez nouvelles , & enfin elle
trouvait tant de plallîr à le voir
qu'elle sentit bien-tôt 3 obérai-je le
dire 5 quhl n'étoit plus en son pou-
voir de se ddîèndre» Elle combat-
toit déjà depuis quelque tems 3
au desespoir d’être livrée à une pas.
Êon qu'elle devoit regarder comme
indigne d'une personne de sa nai£
sance } cependant ce même Amour ,
tout honteux qu'elle le trouvoit ,
la conduisir insensiblement dans une
langueur qui lui fit entièrement per-
dre le goût des pîaisits. Elle quitta
le jeu j elle fuyoit le bal, elle évi-
toit les asiemblées , elle aimoit à être
seule , elle ne se plaisoit qu’à réver
tendrement : son Amour étoit pour
lors un Amour tout langui siant t
sur quoi je remarquerai en pasiTant §
que c'est le degré de l'Amour qui
doit faire le plus de plaisir j que
î'dtime que l'on seroit très-heureux
E üj
loading ...