Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 60
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0076
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
io Les Amours d3Eumene}
je dis par malheur ; parce que Ju«
lie ne haïssoit pas les commerces
honteux & cachez , ce qui fît qu’el-
le ne travailla pas à détourner Flo-
ra du précipice où elle croit prête
à tomber. C’est cp que nous ver-
rons quand nous aurons dit en quels-
termes Flora luy découvrit sa pas-
lion-

Ne suis-je pas bien à plaindre y
ma chere Julie , lui dit-elle , je
suis devenue sensible $ mais que j’ai
d’horreur de vous dire pour qui je
brûle i je sçai bien que peu de per-
sorine s échappent à l’Amour ; mais
on doit s’étouffer quand on cst pos-
sedée d’une paslion auûî hontea-
sè que la mienne ; que vous m’al-
lez ha'ir 3 o ma chere Julie î que je
vais vous paroître indigne de l’ami-
tié que vous m’aviez accordée ! mais
arisli quand j’aurai prononcé , dés
que vous aurez appris ma foiblese.
fi soutenué par vos conseils je ne
peux vaincre cet Amour que je de»
teste j vous ne me verrez plus ja-
mais sie poison qui doit vous déli-
vrer d’une indigne Amie elt tout
loading ...