Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 61
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0077
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Vloriï.

prêt, c,ed une resource que j’ai pré-
parée pour sauver ma gloire. J’ai-
me, Helas 1 je frémis de vous le di-
re -, non je ne vous le dirai point $
parlez ! ô ma chere Flora, lui répli-
qua tendrement Julie , parlez & je
vous aimerai toujours ; plus vous se-
rez tendre , plus je vous trouverai
charmante j on aime par caprice ;
en Amour toutes les conditions sont
égales j ouvrez - moi donc vôtre
cœur , je vous en conjure au nom
de nôtre amitié ; qui aimez vous ?
Eumene , répondit Flora, les yeux
baignez de larmes , & n’osant plus
les lever sur Julie pendant tout le
rems qu’elle lui parla , en ces ter-
mes.

Persorine dans la vie n’est exem-
pte de devenir sensible , lui dit-elle,,
Ôc je trouve qu’on est bien à plain-
dre de l’être pour un cœur infidelie»
On ne voir autre choie aujourd’hui
que des grands hommes changeans,
qui quittent les plus belles femmes
du monde desqueiies ils sont vérita-
blement: aimez j ce sont les Prin-
ces même? qui ça usent de là sorte y
loading ...