Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 65
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0081
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de FUrÂ

chaîner contre les pernicieux cou*
seiis qu'elle iui donna ; puitqu'il e(î
vrai i que le tempéramment trop ten-
dre de cette femme la porta tou-
jours à lui donner des leçons qui lui
faisoient suivré (a honteuse foibles-
se , semblable à cette Suivante de la
matrone d’Ephése, qui fit consen-
tir sa Maîtrellè à donner les derniè-
res faveurs à un simple soldar s
lors même qu'elle étoit encore dans
le deiiil tout relent de la perte de son
époux ; lors qu'elle n'avoit pas ache-
vé de battre sa poitrine , & que tou-
te échevellée , elle arrachoit enco-
re ses innocens cheveux j II n’y eut
sorte de choies que cette monstrueu-
se Suivante ne lui representât pour
la remettre sie sa vive & iuste dou-
leur , afin de la porter au crime le
plus honteux.

Que vous ont fait ces beaux cheveux
Dignes objets de tant de voeux >

Pour exciter votre colere » -
Et devenus vos Ennemis -*

Payer un inj a fie falaire.

D'un .crime quais rsosit point commis1,
loading ...