Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 75
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0091
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
'& de Fiord. 7/

là retenoit encore. Elle se disoit en-
suite,peux-tir bien te resoudrejingra»
te3de le lailTer périr ? verras-tu mou*
rir Eumene à tes pieds > seras-tu sans
pitié pour lui ? seras-tu sans pitié
pour toy \ tu peux le sauver il va
mourir,.

Mon Amante ainsl agitée , tantoil
triomphante , tantost vaincue, livrée
à tant de combats 3 & jettant les yeux
sur Eumene3qu’elle regarda avec une
pitié remplie de tendrelse , lui dit ces
paroles.

L’Excez de douleur, où je vous
vois , voslre état déplorable retien-
nent ma juste colere , & quoique je
sois dans une surprilè extrême d'ap-
prendre que vous ayez osé soupirer
pour moi , je vous le pardonne -, re-
venez de vostre desespoir ; oüyjj'ay-
me mieux que vous vous Bâtiez que
de consentir à vostre perte. Revenez
Eumene, sauvez-vous, sauvez ma
gloire que pourroit-on dire d’une
mort tragique à mes yeux , dans
ma propre chambre où nous som-
mes seuls , remettez vostre épée , Sc
que le trouble ou je suis vous fas-
loading ...