Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 76
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0092
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
yé Les jimmrs d*Eamené]
se asiez de plaisir, pour vous ren*
dre votre tranquillité , je crains mê-
me j 'ôc vous devez vous en ssater
que vous ne me soyez plus indisfè-
rent , puisque je prens soin de vos
jours , dans un tems 3 oa vous-mé-
ri te riez que je Me éclater ma co-
lère.

Euraene apres piusieurs soupîrs,re-
trouva allez de force pour se jetter à
ses pieds, ôc lui dire :

Trop genereuie Prince de je ne
seai que trop ce que mon audace
mérité j vous êtes la Maître île de
mon idre de vie , je recevrai ou
la mort , ou la grâce , quand il
vous plaira l'ordonner ; prononcez ,
Madame, commandez par cette bou-
che que j'adore i si c'clt de trainer
languisiante vie éloignée de vos
elle ne sera pas prolongée pour
tems ; mais helas | s’il eil vrai
vous me permettiez d’esperer ôc
de vivre , mes trilles jours déjà mou-
, ranimez d’un espoir si doux
eprendroient une nouvelle vie 5 &
fcîen-tôt Eumene, tel que vous le
z ^ retrouverait allez de force
loading ...