Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 77
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0093
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. 7 7

polir braver tous les caprices du
fort.

Je vous le répété , luy répliqua
Flora, esperez : mais, levez vous 5c
sorcez dans le moment, ne me pres-
sez pas davantage : j'ai die que je
m'interelTe à vos jours ; & j'ai peut-
être trop parlé pour ma gloire ; al-
lez , calmez vos allarmes , & me
îaisTez revenir de l'extrême agitation

\ ' O

où je me trouve. Ce pauvre Amant
obéit, il se separa de Flora, dans un
état confus, de remors, de crainte, &C
d'esperance , en lui disant ces derniè-
res pai oies , songez pour me faire
grâce , ô incomparable Flora ! que
je n'ai parlé que lors que j'ai voulu
mourir.

„ Enmene dans cet état , s'étant
retiré chez lui , fut agité de divers
mouvemens. Flora , disoir»il , ne
t'a sans doute pardonné que par pi-
tié , ou pour conserver sa gloire j
elle craignoit que tu ne tombaiTes
mort à ses pieds cette idée l’a ef-
frayée ; sa réputation auroit pu souf-
frir d’une avanture sussi tragique $
son intérêt a fait toute sa docilité t
G iij.
loading ...