Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 78
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
7 8 Les Amours a Eumene,

& point du tout la tendreile. Ne se-
rais je pas deraisonnable de me da-
ter que l'Amour eut arrêté Ton res-
sentiment ? Elle va sans doute me
faire défendre de paraître jamais en
sa presence ; elle n'a retenu ion trop
jusle courroux que pour me laifeer la
force de sordr de chez elle : Si je re-
çois cet ordre cruel Lee sera pour le
coup qu'il ne faudra plus épargner ce
téméraire cœur, que je devrais avoir
déjà percé..

Dans cette trille feuation , il ne
pouvoir être eonsolé. que pat sou
cher Clearque : il courut dans les:
lieux, où il pourrait le, rencontrer 3
& aulïi-tôs qu'il le. put joindre , il
îe condüisic au Jardin du Palais ,
dans le lieu, le plus écarte7 j eu lui
ayant raconté tout ce que nous ve-
nons. de raporrer 3. lans oublier la
moindre circonstance , Clearque 3
loin de s'en aliarmer s en parut il
content, qu'il dit à son ami : C'ell-
aujourd'hui que je ne doute plus que.,
vous ne soyez à la veille d'être heu-
*eux , & que Flora ne vous aime»
Que vous devez avoir de joye 5 de
loading ...