Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 82
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
S i Les Amours à* Eumene,
croient outrées de la voir si belle 3
que Venus , la brillante Venus, étoic
sorcée de lui ceder , ceux-cy ensin
étoient prêts de combattre pour une
û belle conquêtej & celles-là ne pou-
voient souffrir, qu’avec rage s qu’u-
ne mortelle pût les essacer : quand1
Jupiter à qui tout est sournis , en la
prélence duquel les autres divini-
tez tremblent, leur imposa le silen»
ce ôc la paix. Les petits Dieux foD
bles & timides, n’oscrent non plus-
resister contre leur Maître , qui a~
voit resisté contre les regards de Flo*
ra. Ce Dieu la conduisir dans un Pas»
lais enchantésil la plaça sur un Thrô«-
ne superbe : si ce coup de foudre mie
la confiernation parmi les Dieux im-
puislans jJa jalousieéclatca avec bien?
plus de rage parmi les Déesses : déjà
les unes bridaient leurs ssèches : déjà
elles voulaient arracher leurs che-
veux dorez 3 & Cupidon versoit de
tendres larmes, lors que mon Amant
perdit la vue de ce sipeclacie par un
doux réveil.

Ce charmant rêve, dont il étoit
ÊOiit enchanté lui fit goûter quel*
loading ...