Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 89
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0105
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Fiord. S 9

mourante ; qu'en fin elle craignoit si£
foiblesfe. Il est vrai que l'ambition
venoit il souvent le matin 3 renver-
ser tous les projets qu'elle a\ oit fait ie.
soir.

Les asfaires d'Eumene en cet état
ne le contentaient pas assez ; de lot-
te que ses inquiétudes .recommence-,,
rem : quoique Flora fut souvent seu-
le , il ne pouvoir- trouver l'occasion
de l’entretenir sans témoins , quand
elle avoir dit qu’elle ne vouloir voir
personne », c'étoit sans exception ,
il ne la voyou qu'aux heures per-
raiies p c'cst - à- - dire à de certai-
nes. j auiquelles il venoit jouer quel-
ques airs..

Cependant Eumene, qui ne lais-
soit pas de la voir tous les jours, 3c
de sçavoir comment elle p a doit la.
vie 5 remarqua qu’elle avoit l'air
plus triste que de coutume , & qifel-
le suivoit moins les plaisiis ; il et oit
bien éloigné de croire qu'il fût la
cauie de ce changement ; il se figu-
rait au contraire , qu'elle étoit en-
têtée de quelque Seigneurqu'une
nouvelle passion troublait aisémehr

H
loading ...