Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 91
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0107
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Flora. § s

tance change bien les choses 3 on
pour mieux dire 3 les rend toutes dif-
ferentes. Ne vous rebutez point 3
soyez sage , je n’ai rien plus à vous
dire. Eumene ne pouvoir écouter
un pareil discours qu’avec pUisir.
Mais qu’elle joye n’auroit-il poinE
ressenue } s’il avoir sçû que le chan-
gement de Flora ne venoit que de
l’excez d’une ssamme s qui la con-
sumoir} & que c’étoit pour lui que
bvûloit une si belle personne ? Ses
assaires étoient dans cette sstua-
tion , quand il v fart disgracié par la
Princessh,.

Il est vrai qu’étant fort occupé de
sa passion 3 il negligeoit un peu le
sèrvice: de la Princesîe , qui n’y au-
roic. cependant point fait d’arten-
lioiî’j sans l’attachement qu’il avoir
pour la maison de Flora ; quoique
j’avoiie qu’elle lui eut déjà fait des
injustices > parce qu’elle ne l’a;mole
plus , depuis qu’elle avoit connu
qu’il avoir des vlies pour (a for-
tune au delà de celle qu'elle vou-
loit lui faire. Elle resolu enfin de
se deffaire entièrement de lui ^ ôc.

H- ij
loading ...