Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 92
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0108
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
,9 2. Les Amours às Eumene 9
voici la maniéré dont elle s'y prît.

Un jour qu'il éroit à (on soupé •»-.
la Princesie commença par sie dé-
chaîner courre Flora , & à- dire
d'elle-méme , de sa famille des cho-
ies donc elle devoir avoir honte,.

qu'il ne convient pas de rappor-
ter ; auiîi tôt qu'elle eut fini ces
invectives, regardant Eumene avec
colere , êtes*vous, lui dit-elle , dans
le delsein de continuer vôtre com-
merce avec la Fond , & d'aller tons
les jours chez Flora? il répondit sans-
siésirer , que rien ne l'en pouvoir
empêcher j à quoi la Princesîè lui
répliqua ( je peux dire avec fureur ) .
il y a très long-tems que je sçai que
vous épiez tout ce qui Ce fait ici,
pour lui en rendre un fidèle compte^
je ne l'ai que trop souffert, ma bon-
té , ou plutôt ma pitié pour vous est;
épuisée , je ne veux plus d'espions
d ans ma mai (on ; ou prenez le parti
de n'entrer jamais chez Flora, ou ce-
lui de renoncer à mon sèrvxce pour
soûjours.

Eumene répondit à la PrinccHe
avec allez de fierté. J'y renoncerois

“Si ' ' 'VW,. ,
loading ...