Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 96
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0112
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
s G- Les Amours d'Eumene,

te extrémité contre lui , qui s’érort
donné à elle dés Ton enfance ? 11 lui
obéit, en lui racontant tout ce que la.
Princdse avoir dit avec ce qu'il avoit
répondu & adjouta , vous condamne-
rez peut être la fierté de ma réponce>
Madame , mais je n’ai pû la retenir s
& que m'importe ; puis que je ne
veux plus erre auprès de cette ingra-
te Princelle; je suis trop récompensé
de m'en être separé dans cette occa-
s on pour vous donner des preuves de
mon sensiblé attachement.

Je vous en tiendrai compte de bon
cœur, lui répondit Flora, & peut-être
serai je allez heureuse pour que vous,
ne vous repentiez pas de la genereuse
rnarque que vous me donnez de vôtre
attachement & de vôtre amitié. Ah ,
Madame , s'écria-t-il tendrement,
après ce que vous avez la bonté de
me dire , personne n'est plus heureux
que moi j je ne voulois pour toute
fortune , que celle de. mériter vos
boutez.

Flora fort attendrie 5 se sentit une
grande disposîtid-à lui dire des choses
qui ayoient pu découvrir sa passion $
loading ...