Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 100
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0116
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
î<so Les Amours dsEumenel
lie à qui apparemment elle ne cache
rien, puisque je ne vous ceierai point
que -je les écoute quelquesois & que
j'entends ma MaîtrelTe soupirer, ver-»
ser des larmes 8c dire des choses con-
fuses que je ne distingue pas : ce
qui lui arrive même souvent lors
-qu'elle est seule ; toutes ces circons-
rances me font juger qu'il faut que
sa paillon soie violente ; je remar-
que même qu'elle ne veut éviter la
presence , que parce qu’elle craint
sa foiblelse , 8c qu'elle noublie rien
pour vaincre son Amour, Comptant,
comme il est bien vrai, que nôtre
bonheur dépend de notre liberté , je
vous advo üe que la voyent dans ce
trille état je lui ai plulieurs fois con-
seillé de suivre son penchant j je
suis' maiheureuseraent trop tendre
pour donner d'autres conseils : mais
elle ne veut pas m’entendre , je lui
dis tous les jours de lortir , de
chercher les plaiiirs : elle ne m'écou-
te pas,

La pond parloit bien inutilement
de sa tendrelse , 8c il n'étoit pas
solüble qu'Eumene pût se oonttain-
loading ...