Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 101
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
& de Fiord, loï

dre a siez pour lui répondrejlors qu’il
apprenok une si trille nouvelle.Quel
coup de foudre ne fut»ce point pour
lui i & de combien de prudence
n’eut, il pas besoin pour retenir un
moment Fes larmes ? Je pourvois di-
re Ton deseipoir. Je me suis éton-
né cent fois de ce qu’il eut assez de
force pour lui dire $ je suis aussi Far-
pris que vous ^qu’elle veuille ie con-
traindre 3 & qu’elle sort affligée
d’aimet le Comte de ..... . elle ne
connaît pas encore ce'qui pourvoit
faire son bonheur , mais il faut espe-
rer } que lecondée par Julie 5 elle ne
reliera pas long-tems dans cette re-
solution : Eumene ayant fait comme
un dernier effort pour achever ces
mots, & n’étant plus en son pouvoir
de tenir j prit le pretexte d’un mal
de tête dont il étoit accablé pour se
retirer.

Dés qu’il fut échappé , il cou-
rut chez lui comme un furieux } &
d’abord qu’il eut gagné sa cham-
bre a le voila semblable à un posse-
dé , il s’arrache les cheveux , il se
bat s il se déchire j il s’écrie ; c’esï
1 iij
loading ...