Les Amours D'Eumene Et De Flora, Ou Histoire Veritable Des Intrigues Amoureuses d'une grande Princesse de n̂otre Siécle: Dediée Aux Dames — Köln, 1707 [VD18 14004607]

Seite: 102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amour1707/0118
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
lo i Les Amours d3 Êumene*

|?our le coup qu'il n'y a plus de re-
mise 5 c’est aujourd'hui que je sais
sans relource , & que je dois m'a-
bandonner au deseipoir le plus san-
glant» Oui , je veux verser tout
mon sang ; mass ce sera en ta pre-
sence ingrate ! oui > je veux te don-
ner ce 'peétacle affreux ; ce sera dans
ta propre chambre , où je me noye-
rai dans ce sang infortuné. Pour-
quoi prendrais- je loin de ta gloi-
re ? pourquoi t'épargnerais-je de la
honte , ou de la douleur , lors que
je vais périr ? ou plutôt toute ingra-
te que vous etes j.je consens que ma.
mort vous fasse triompher , que tou-
te la terre apprenne , que j'ai oié
soupirer-pour vous, que ma témé-
rité devienne publique , qu'il le soie
aulïï que vous m'avez eu en hor-
reur s que vous avez méprisé des
feux trop indignes de vous , que
vous m'avez enfin donné Ha mort
pour vous vanger d'un Amour qui
vous offence. Hélas l ô trop mal»
heureux que je suis ! h j'osois me
ssater que demain qui esb le terme de
ma ianghissante vie , quand j'aurai
loading ...